Accueil - Dossiers thématiques Accueil

Dossiers thématiques Accueil

Première visite sur le site

Meilleures ventes

Les promotions

 
  

La franc Maçonnerie

La franc maçonnerie est une société initiatique occidentale dont l'existence est connue du grand public depuis le XIXe siècle, mais dont on a encore souvent aujourd'hui une représentation inexacte, et qui reste sujette à controverse. Nous allons, à travers ces quelques lignes, tenter de faire le point sur cette organisation.

Dans un premier temps, nous allons aborder l’histoire de l’Ordre. Dans un second temps, nous tenterons d’en définir les actions. Enfin, plutôt que d’inventorier les différentes obédiences et les différents rites, dont nous pouvons trouver la descriptions dans de nombreux ouvrages du commerce, nous préférerons aiguiller le profane, afin qu’il sache comment on accède à l’ordre.





L’HISTOIRE DE LA FRANC MACONNERIE

Certains historiens font remonter les origines de l’ordre au temple de Jérusalem, voire aux Egyptiens. D’autres lui trouvent une filiation avec l’ordre des Templiers, ou encore le rattachent aux Cathares. Qu’en est-il ?

Officiellement, la maçonnerie spéculative est née en 1717 en Angleterre. Sur le modèle des loges maçonniques spéculatives qui ont construit les grands monuments du moyen âge occidental au XIXe siècle an Angleterre, certains intellectuels ont décidé de se réunir pour tenter une démarche spirituelle et initiatique. Cependant, nous savons que dans les loges opératives médiévales, il n’y avait pas que des travailleurs manuels. Il existait une catégorie de personnes qui étaient appelées les « Acceptés ». Ces intellectuels accompagnaient les apprentis, les compagnons et les maîtres afin de spéculer sur l’aspect spirituel du travail de constructeur de cathédrale.

A partir du XIXe siècle, les loges opératives se développent tant en Angleterre que dans les pays européens. En France, la première loge réunissait des militaires à St Germain en laye. Par la suite, plusieurs loges se sont créées tant à Paris que dans les ports comme Nantes, Bordeaux, Lorient…lieux d’importation des marchandises et des idées. Ces loges réunissaient toutes les couches de la société, aussi bien les ouvriers que de grands aristocrates. Elles furent immédiatement contrôlées par l’Etat Français : le cardinal de Fleury, ministre de Louis XV, édita plusieurs lois visant à en contrôler le développement.

Le rôle de la maçonnerie dans la révolution français n’est pas bien défini. Cependant, on peut considérer que la négation des classes sociales au sein des loges a pu encourager certaines idées nouvelles. Durant tout le XIXe siècle, la maçonnerie se développa tant à Paris qu’en province, et plusieurs personnages important en furent membres ; si Napoléon ne fut probablement jamais initié, il est en revanche évident qu'un grand nombre des membres de sa famille firent partie de la franc-maçonnerie. Louis XVIII, Charles X ou encore Jules Ferry, par exemple, furent des franc-maçons.
Durant le XIXe siècle, la maçonnerie devint de plus en plus anticléricale , à tel point même que nous lui devons très certainement la séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905. Au XXe siècle, la maçonnerie connut de nombreux bouleversements : divisions des obédiences, dissolution de l’ordre et déportation de ses membres durant la guerre de 1939/1945. Aujourd’hui, la France compte plusieurs obédiences dont les principales sont : Le Grand Orient, La Grande Loge Française, La Grande Loge Nationale Française, Le Droit Humain, etc…Elle est représentée dans toutes les villes.




LES ACTIONS DE LA FRANC MACONNERIE

La Franc Maçonnerie est une société initiatique, ce qui veut dire qu’elle reste discrète sur ses pratiques. Cependant, pour qui est un peu curieux, chacune des obédiences et chacun des rites sont décrits dans les ouvrages que l’on trouve dans n’importe quelle librairie. Alors, qu’est ce que le fameux secret maçonnique. Une des réponses possibles est qu’il est possible de lire tout et n’importe quoi sur les pratiques, si toutefois nous n’avons pas accès à la réalité de ces pratiques, les écrits restent obscurs. Et, bien sûr, comme la maçonnerie est une fraternité, le lien fraternel fait partie du secret. Mais que font les maçons ? Une « tenue » (réunion) regroupe un certain nombre de personnes. Ce groupe s’appelle la loge. La loge fait partie de l’obédience, c'est-à-dire d’une grande famille de plusieurs loges. Par exemple, le Grand Orient réunit un certain nombre de loges où la croyance en Dieu de ses membres n’est pâs requise. Cependant, les travaux effectués dans cette obédience répondent à des problématiques sociales. Par contre, à la grande loge nationale francaise, si la croyance en un Dieu est une obligation, les travaux ne resteront que symboliques.

Une loge travaille pendant une tenue selon un rite bien particulier . Parmi ces rites nous pouvons citer le rite écossais ancien et accepté (REAA), le rite ecossais rectifié ( RER) le rite francais ( RF) et le rite Emulation, parmi bien d'autres: dans les grandes lignes, ces rites se ressemblent. C’est une série de gestes et de paroles codifiées qui servent, tout comme dans la religion, à sacraliser un espace et un temps maconniques ; Une autre partie du travail consiste à élaborer des travaux écrits appelés planches. Ces planches concernent les symboles que l’ont trouve dans le temple maçonnique ( équerre, compas, tablier…) Les tenues se finissent par un repas rituel appelé « agapes ».




DEVENIR MACON

Devenir maçon se fait par parrainage. Un maçon de votre entourage peut, à travers un certain nombre de conversations, définir votre aptitude à entrer dans l’ordre. Il pourra vous interroger sur des sujets spirituels, vos convictions religieuses et éthiques. Une fois que cette enquête préalable est réalisée, votre parrain vous demande d’écrire une lettre de demande d’admission. Le vénérable maître de la loge délègue alors trois enquêteurs qui vous rencontreront un à un afin de tester vos convictions puis, au cours d’une cérémonie appelée le passage sous le bandeau, vous vous retrouverez au milieu de vos futurs frères, privé de la vue. Chacun des frères présents vous posera des questions sur un sujet de son choix. Enfin vient le vote. Ce vote s’effectue avec des boules noires et des boules blanches. Si vous obtenez une majorité de boules blanches, vous étes accepté…dans le cas contraire vous êtes « blackboulé ».
Votre ultime étape de profane et votre première étape d’initié sera le mystérieux rituel de l’initiation maçonnique

A lire absolument :


Nous vous conseillons :